Video
Gamesys Group

Gamesys rationalise le développement de jeux en ligne grâce au cloud privé

Née en 2001, la société Gamesys ne comptait à l'origine que quelques développeurs. Jackpotjoy a été lancé, en 2002 et par la suite, la société de jeux en ligne a continué de se développer jusqu'à compter plus de 1 300 employés répartis dans 19 bureaux à travers le monde. Gamesys Group propose aujourd'hui via ses filiales des jeux de bingo et de casino en s'appuyant sur des marques telles que Jackpotjoy, Virgin Games, Botemania et autres. Gamesys utilise un cloud privé, la conception et la configuration du réseau s'appuyant sur les technologies de routage, de commutation, de sécurité et d'orchestration signées Nomios et Juniper Networks.

Placeholder for Gamesys break out areasGamesys break out areas

Migration vers le cloud privé

« Notre mission technique consiste à simplifier et accélérer le développement et le fonctionnement de nos plates-formes », explique Roberto Pullicino, responsable ingénierie de production chez Gamesys Group. « Notre infrastructure contribue directement à notre mission technique, à savoir simplifier la création de nouveaux projets et réduire le temps et l'effort nécessaires pour pénétrer de nouveaux marchés. » Gamesys a commencé sa migration vers le cloud privé, il y a trois ans. Les affaires se développaient de façon exponentielle. Plusieurs datacenters opéraient sous différents processus selon les régions, ce qui a augmenté la complexité et réduit la flexibilité. Pour offrir à des millions de personnes une expérience de jeu en ligne irréprochable, Gamesys avait besoin d'une infrastructure agile qui soit à la fois robuste, stable et haute performance.

« Nomios a pris en charge la conception, la configuration et le déploiement du réseau pour que nous puissions nous concentrer sur le côté logiciel. Notre relation avec Nomios s'est renforcée avec le temps. » - Roberto Pullicino, responsable ingénierie de production chez Gamesys Group

À mesure que le groupe se tournait vers le DevOps et les microservices, l'équipe en charge du réseau a voulu responsabiliser les développeurs. « Il y a quelques années, le mur qui séparait nos développeurs et le secteur des opérations était épais et élevé », lance Pullicino. « Les développeurs devaient tout faire passer au-dessus du mur. »

Un cloud agile pour systèmes de développement, de test et de production aiderait les développeurs à innover et permettrait de toucher les fans plus rapidement. « Nous cherchions la capacité et la portée nécessaires pour offrir aux développeurs une infrastructure plus simple et plus intuitive », dit Pullicino. « Nous voulions adopter un paradigme de NetOps pour améliorer notre efficacité sur toute la ligne.

Gamesys cherchait également à protéger ses investissements. Nous ne voulions pas actualiser notre datacenter tous les deux ou trois ans. Nous voulions aller plus loin. Nous avons donc commencé à envisager une approche software-defined pour nos datacenters. »

Construire un cloud virtuel privé

L'équipe Gamesys a commencé à migrer vers un cloud virtuel privé. Pour créer cette plate-forme cloud, Gamesys a utilisé la plate-forme Red Hat OpenStack pour le cloud computing et Juniper Networks pour le routage, la commutation, la sécurité et l'orchestration du réseau.

Aujourd'hui, le cloud privé Gamesys Adaptive InfrAstructure (GAIA) regroupe les datacenters de Londres, Malte et Gibraltar. La plate-forme cloud soutient le cycle de développement des jeux en ligne, de l'incubation d'une nouvelle fonction aux phases de développement, de test et de production. Le fait de travailler dans un même environnement synergique permet aux développeurs Gamesys d'appliquer les mêmes outils à toutes les phases, ce qui accélère le développement. Gamesys dispose de l'agilité et de la flexibilité pour continuer à croître et répondre aux exigences standard de l'industrie du jeu en matière de livraison ultra rapide des produits.

« Le délai de mise en place d'une infrastructure est passé de plusieurs jours à quelques heures. L'automatisation de l'infrastructure représente une énorme avancée pour les développeurs. » - Clinton Grech, architecte réseaux, Gamesys Group

Le cloud GAIA abrite un total de 60 projets différents, avec 950 réseaux et plus de 3 000 machines virtuelles.

« Avec notre cloud privé, basé sur le cloud networking Juniper, nous avons rationalisé notre architecture, garanti l'uniformité des environnements de la phase de développement à la phase de production, réduit les coûts de développement et accéléré la mise sur le marché », affirme Pullicino. Déjà client Juniper, l'équipe a reconstruit son réseau de datacenters avec une architecture « spine-and-leaf » en s'appuyant sur les commutateurs Juniper Networks® QFX Series et les commutateurs Ethernet EX Series. Les plates-formes Juniper Networks de routage universeles 5G MX Series servent de passerelle cloud, laquelle est gérée par Juniper Contrail® Device Manager. Juniper Contrail Networking™ garantit une politique et un contrôle de réseau dynamiques, ce qui simplifie l'orchestration du réseau virtuel dédié. La plate-forme de gestion réseau Juniper Networks Junos Space® est le principal outil de suivi de l'infrastructure du réseau cloud. Les passerelles de services Juniper Networks SRX Series mettent en place un périmètre de sécurité sur chaque site de datacenter.

Placeholder for Gamesys office2Gamesys office2

Le chemin NetOps

Un cloud privé flexible a permis à Gamesys de développer des jeux plus rapidement et de s’orienter vers une pratique d’intégration continue/livraison continue (IC/LC). Une infrastructure de développement full-stack, dont la livraison prenait autrefois des jours voire des semaines, peut désormais être mise en place en quelques heures.

« Il y a quelques années, l'infrastructure réseau était entièrement invisible pour les équipes de développement », explique Clinton Grech, architecte réseau chez Gamesys. « Aujourd'hui, la situation a radicalement changé. »

Autrefois, Grech passait son temps à configurer manuellement les VLAN sur des commutateurs et à effectuer d’autres tâches réseaux à la demande des développeurs. La versatilité de Contrail Networking, basée sur des stratégies réseaux et des fonctions de port réseau, a permis à l'équipe réseaux d'écrire des modèles HOT (Heat Orchestration Templates) OpenStack en code Ansible afin de déployer des répartiteurs de charge complexes et des environnements dédiés pour les équipes de développement. Les développeurs peuvent répondre à leurs propres demandes via les playbooks Ansible.

« Le délai de mise en place d'une infrastructure est passé de plusieurs jours à quelques heures », déclare Grech. « L'automatisation de l'infrastructure représente une énorme avancée pour les développeurs. » L'automatisation permet aux développeurs de Gamesys de se concentrer sur l'élaboration de fonctions destinées aux clients en ligne de Jackpotjoy, Virgin Games et des autres marques. « La mise sur le marché, c'est-à-dire le délai entre la naissance d'une idée et la mise en production, est considérablement plus rapide », déclare Grech. L'équipe de développement est très satisfaite de l'agilité des NetOps. « Nous avons pu offrir aux développeurs le contrôle qu'ils ont toujours cherché », affirme Grech. Pour aider l'équipe à réduire la courbe d'apprentissage sur l'infrastructure, l'équipe réseau a identifié et collaboré avec les meilleurs éléments de chaque équipe de développement. « Les développeurs ont apporté des améliorations à notre code d'automatisation », poursuit-il. « Nous avons créé une relation forte. »

L'automatisation permet également à Gamesys d'arrêter les cyber-attaques plus rapidement. Le centre des opérations de sécurité utilise des playbooks pour répondre automatiquement aux attaques par déni de service (DDoS), au credential stuffing, aux adresses IP malveillantes et autres. L’équipe réseaux a suivi un cours intensif en NetOps. « Nous avons suivi ce chemin pendant près de trois ans », dit Grech.
« Le chemin qui mène vers l'automatisation est ardu mais le jeu en vaut la chandelle. » Grech est heureux de ne plus passer son temps à configurer des VLAN. « Aujourd'hui, je me concentre sur l'élargissement de notre infrastructure cloud », continue-t-il. « Grâce au Cloud privé et à l'automatisation, j'ai plus de temps à consacrer aux tâches stratégiques et intéressantes. »

Les prix Elevate

Nomios a proposé Gamesys pour le prix Elevate. Ensemble, nous avons élaboré une étude de cas qui nous a permis de remporter le prix Juniper Networks. Roberto Pullicino espère que cette récompense conduira à de nombreuses autres grandes réalisations et à encore plus de récompenses à exposer dans une belle armoire.

Collaboration avec Nomios

Gamesys a travaillé plusieurs années sur ce projet aux côtés de l'équipe britannique Nomios et Juniper Professional Services.

Nomios a géré l’installation et la mise en service des datacenters à Malte, Gibraltar et Londres. « Nomios a pris en charge la conception, la configuration et le déploiement du réseau pour que nous puissions nous concentrer sur le côté logiciel », explique Pullicino. « Notre relation avec Nomios s'est renforcée avec le temps. »

Après la mise en place du cloud privé GAIA, Nomios a effectué un travail similaire en vue de la migration de la plate-forme de l’opération TropicanaCasino.com dans le New Jersey. Le projet comprenait l’installation et la mise en service d’un datacenter aux États-Unis en cinq jours à peine, tâche considérablement facilitée par l’automatisation. Avec un cloud privé, Gamesys peut continuer à innover dans le secteur des jeux en ligne, offrant sensations fortes et surprises à des millions de joueurs.

Contactez nos expertsVous avez un projet dont vous aimeriez discuter ?

Appelez-nous ou laissez-nous un message. Nous sommes impatients de connaître votre projet de sécurité, vos défis en matière d'infrastructure ou toute autre demande.

Placeholder for Portrait of ethnic man looking awayPortrait of ethnic man looking away

Dernières nouvelles